La rencontre 1

Publié le par judesigner

La mer était agitée, et le vent soufflait sur les collines de Fahrëlle. Magnis marchait tranquillement, il allait d'un bon pas conduire ses bêtes au pâturage. Il faisait encore frais quand il arriva près d'un buisson duquel il vit dépasser une main. Pris de panique, il eu d'abord dans l'idée de fuir. Mais très vite l'idée de laisser une personne pour morte alors qu'elle ne l'était pas, lui glaça le dos. Il s'approcha onc u corps inerte, à pas de loup, s'attendant qu'à tout instant, le cadavre se mette à bouger. Et c'est ce qui ce produisit ! Il vit très nettement la main bouger, mais elle était déjà revenue à sa place. Avait-il rêvé, non, ce... ce n'était pas possible. Ou alors, les deux litres de vins qu'il buvait par jour finissaient par lui monter au cerveau; après trentes ans. Non, il avait bien vu, il en était persuadé. Il devait s'assurer que la personne gisant sur le sol était bien vivante. Dans le cas contraire, il la laisserait par terre, donnant ainsi le loisirs à ses bêtes de se nourrir. Il vit le corps inanimé, et se rendit compte que la main qu'il avait vu de loin apparteneit à une femme. Une belle femme d'ailleurs, blonde type nordique. Pas une Viking, car on n'en trouvait pas dans cette région, mais une fille du nord ça c'est sur. Elle était dans un sal état, elle avait des bleus partout sur le visage, et à en juger par la trace qu'elle avait dans le coup, sur tout le corps. Quel être peut faire autant de mal à un autre être humain. Encore si c'était une Viking, et encore. En tout cas, il décida de la ramener chez lui, avant d'aller faire quérir la guérisseuse. Il dut chasser ses bestioles qui commençait à traîner près du corps allongés.

C'était le soir à ce qu'elle pouvait en juger. Elle n'était plus dans ce bordel minable, et il n'y avait plus le bruit des clients qui entraient et sortaient bruyemment après s'être défoulés. Son plan avait marché, elle était libre. Plus ou moins. Une chose est sure, elle ne dirait pas qu'elle était Viking. S'il y a bien une chose qu'elle a appris depuis qu'elle est partie c'est ça.
-Vous êtes réveillé mademoiselle?
-Oui... je ... merci.
-Merci de quoi, de vous avoir receuillis? C'est tout à fait normal. J'ai fait chercher la guérisseuse, elle sera là bientôt. Tout va s'arranger ne vous en faîtes pas.
Elle esquissa un sourire, mais quand il voulu lui toucher la joue, elle se câla contre le mur derrière elle, se protégeant avec la couverture.
- Oui, je comprend, vous avez du passer par des moments bien difficiles. Je vous laisse, il y a des vêtements propres, je les ai achetés au villages tout à l'heure, quand j'ai été chercher pour la guérisseuse. Vous pouvez vous lavez dans le bac d'eau chaude derrière vous, il y a un linge de bain à côté. A tout à l'heure.

Publié dans récits

Commenter cet article

titfée 31/05/2006 18:56

C'est la suite? elle est bien, si ça continue, tu va devoir publier le boukin, tu as l'air d'avoir encore beaucoup de choses à raconter, l'histoire ne fait que commencer! Ca remplacera l'apprenti ensorceleur 2 pour la peine!