la sorcière 2

Publié le par judesigner

Le lundi tout se passa bien, la journée s'écoula s'en qu'une seule fois sa mère ou quiconque de la maison lui demanda d'aller dans la "terrible pièce". Le soir il ne vit ni silhouette ni yeux qui brillent, tou allait pour le mieux. Mais comme tout le monde le sait, le bonheur ne dure jamais très longtemps, et le lendemain, le grand frère stupide de Joan, Igor, lui demanda d'aller chercher du bois dans la remise. Igor était méchant; d'ailleurs quelque fois Joan se demandait si ce n'était pas Igor qui se transformait en sorcière la nuit, juste pour faire peur à son petit frère. Enfin bref, il demanda à Joan de descendre dans la remise, parce que lui était trop fatigué et que de toutes les façons, étant l'aîné, c'est lui qui décidait. La peur au ventre, Joan se résolut donc à descendre l'escalier grinçant qui menait à la remise. Le silence; pesant et lourd, il était là opressant, presque palpable. L'enfant sentit une espèce de boule se former dans son ventre. Le noir était là lui aussi. Tout les deux c'étaient donnés rendez-vous pour foutre la plus grosse trouille à Joan. Seulement, il n'était pas né de la dernière pluie et savait que ses peurs étaiant injustifiées, pourquoi avoir peur du noir ce n'est que du vide, du néant d'ou n'importe quoi peut sortir, comme un lapin, un dragon, une sorcière aux yeux brillants... D'accord, il avait raison d'avoir peur, mais enfin, à douze ans c'est presque déjà un homme. Il travaille de temps en temps au champs avec son père, et son frère, donc il est fort et courageux. Bon, sortons de cette pièce avant que mon coeur lach se dit-il. A ce moment, une lumière blanche attira son regard dans le coin de la pièce, un endroit anodin qui ne lui faisait pas peur; et c'était bien le seul...

Publié dans récits

Commenter cet article

tite fée 16/03/2006 20:28

pas mal, ça me rappelle un peu l'apprenti ensorceleur, tu fais durer le suspense dans ta ptite nouvelle(la sorcière), c'est bien! ça retien le lecteur.
Continues comme ça!
Bisou, smac!